L'effet waouh des zones côtières

by INSTITUT

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of L'effet waouh des zones côtières via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days

      €11 EUR or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of L'effet waouh des zones côtières via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    edition of 50 

      €18 EUR or more 

     

1.
L’amour s’est présenté à moi, Dans un style romantique, Une doudoune Uniqlo, une robe à imprimés floraux, Dans un bureau partagé, Qui favorise les synergies, La fenêtre était ouverte, la caresse du vent sur tes mains, L’amour s’est présenté à moi, Avec sa démarche qualité, Dans un jardin indoor, je t’ai embrassée, Sur un fond de Zumba, Quelqu’un passait l’aspirateur, Le bruit blanc se mariait au ghetto-blaster, Est-ce que tu me suivrais si un programme neuf se présentait à Montrouge en plein coeur de ville, avec 5 lots en TVA réduite, est-ce que tu flasherais sur plan au premier jour de la commercialisation pour un T3 au revêtement novateur, est-ce que tu serais prête à accrocher notre amour sur le balcon comme un slogan, à rire un Fanta light à la main, à cracher sur l’insécurité avec Sector Alarm qui protège 550 000 foyers et entreprises, est-ce que tu partirais là où nous n’avons jamais pu aller, connaître l’effet waouh des zones côtières, poser nos serviettes pour des moments à nous, sur les plages statiques de Bénidorm ou sous les remparts de Melilla.
2.
J’embrasse une inconnue dans l’espace fumeurs, on dirait Jane Fonda en 1972, je l’invite chez moi, elle enlève ses bottes en disant ne dis rien, je suis dans la data, j’aurais pu être ailleurs, j’aurais pu être actrice, ouverte à l’inconnu, à la mélancolie, je suis dans la data, ouverte à l’analyse des bases de données pour une PME, je développerai des algorithmes pour t’aider à être toi-même, je la déshabille en l’écoutant parler d’interactions stratégiques avec la clientèle, on invente nos règles d’hygiène où je sens que je redeviens moi-même, on invente nos règles d’hygiène où je sens que je redeviens moi-même.
3.
On se voit demain en présentiel, on se voit demain, on se voit demain, on se voit demain en distanciel, on se voit demain, lyophilisés, on se voit demain, cramés, demain, on se voit demain en distanciel.
4.
Ça te plait l’état d’urgence bien profond dans le cul, tu étais assis à une terrasse chauffée un lundi vers 17h à boire un vin nature gourmand sur le fruit, tu parlais à une femme entre deux âges au fort potentiel de séduction, activant dans ton cerveau les zones de plaisir, une déferlante d’hormones & de neurotransmetteurs, un agent assermenté à mauvaise haleine t’a dit c’est fini la bamboula, activité non essentielle, restez chez vous, tu as rejoint la fédération française de sports confinés, tu repenses au mois d’août, tu roulais à fond un peu défoncé sur l’autoroute des deux mers avec ta Renault Kadjar à la calandre racée, le soleil rasait le Buffalo Grill, il était 21h, ça te plait que tout bascule si vite, tu as l’air surpris, l’état d’urgence, une expérience cocooning pour toutes couches sociales, tu confines seul dans ta suite parentale aux belles prestations, dans ta bulle il ne se passait déjà pas grand chose pour toi en Lybie, mais là tu en as oublié le nom, tu penses à celles que tu n’as pas eues, tu fais un retour sur toi, au feu vert tu craqueras pour un pantalon 60% lin 40% laine vierge, ça te plait alors l’état d’urgence, non je pose la question c’est tout je connais pas tes déviances, pour que le confinement soit synonyme de plaisir dans ta situation on te propose une sélection de nos produits à prix mini, du moyenne à haut de gamme, plug anal, anneau à pénis, vibro stimulateur, prenez soin de vous.
5.
Je suis prêt à une relation sexuelle non tarifée avec un agent immobilier de la première couronne, Je suis prêt à partir faire du ski de randonnée sur la piste verglacée du ski resort de Dubaï, Je suis prêt à t’aimer, à me réinventer, à gagner sur WhatsApp un instant de plénitude, Je suis prêt à te plonger nue dans une cuve de mazout en te regardant faire des bulles, Je suis prêt à cofinancer le projet d’alunisseur au grand réservoir sphérique de Jeff Bezos, Je suis prêt pour le déjeuner prévu depuis plusieurs semaines avec Vladimir Poutine, je prendrai le bar de ligne, Au point où on en est.
6.
La dernière fois que je t’aie vue, Tu courais en lançant des glaçons en hurlant que tu aimais la musique, Que chaque jour ensemble serait un mouvement continu, une fibre éternelle, Le meilleur du son dance-floor, avec un DJ barbu sous MDMA, On m’avait annoncé une vigilance orange, Je ne t’ai pas vue partir, Tu aurais pu tomber sur une Femen à la sortie du club, Sur une déflagration, un enfant surarmé, Une retraitée au minimum vieillesse, À la recherche d’un moment de convivialité, On m’avait annoncé une vigilance orange, Je n’ai rien vu venir, On m’avait annoncé une vigilance orange, Je ne t’ai pas vue partir.
7.
8.
Un homme élégant, Jair Bolsonaro, marche sur l’avenue, son parfum est floral, ses lignes de la main sont des autoroutes, il mise tout sur Tinder en janvier 2020 et prend l’abonnement Gold pour dégager des fonctionnalités, les likes en illimité, les super likes, la fonction coups de coeur pour optimiser, ne rien laisser au hasard, il partage un Gin Fizz avec Craquante à souhait, directrice de clientèle rigoureuse et organisée, sur un canapé d’angle il met la main dans son benne et retire sa culotte aux finitions sans couture pour un confort absolu, Jair ferme les yeux et s’endort, dans son rêve c’est la zone portuaire de Rio de Janeiro interdite aux piétons, Stéphanie42, gestionnaire de planning, lui offre du gel hydroalcoolique et un masque de protection grand public, elle lui dit Jair je te préférais quand on faisait des plans à quatre sur Houseparty, on était bien dans le game, sans filtre, on avait des échanges vraiment cul en ambiance lumineuse sexy, dans nos salles de bains on se régalait, là je te sens moins vrai, je te sens loin des mesures de prophylaxie sociale, respecte le marquage au sol s’il te plait, on ira voir le Musée d’art Moderne de Rio ensemble un jour peut être, on fera une promenade dans le parc de Flamengo qui s'étend sur plus de 121 hectares en bordure de la baie de Guanabara pour y admirer le ballet des avions télécommandés, il se laisse distraire par ses sentiments et oublie de générer son QR code, il se réveille nu devant le palais du Planalto, une force de l’ordre le reconnaît, putain c’est Bolsonaro, j’aimerais qu’il me parle dans le creux de l’oreille, qu’il me caresse car sa main est douce et son membre viril.
9.
Allo performance bonjour, des solutions externalisées, multicanales & éprouvées, des distances incommensurables entre nous, que des milliers d’années de vie en communauté n’auront pas réduit. Allo performance bonjour, une passion du travail bien fait, dans des délais raisonnables, des distances incommensurables entre nous, que des milliers d’années de vie en communauté n’auront pas réduit. Allo performance bonjour, l’absence de pénétrations digestives d’agents biologiques de groupes 2 et 3, des distances incommensurables entre nous, que des milliers d’années de vie en communauté n’auront pas réduit.
10.
La combinaison de mes expériences m'a apporté rigueur, polyvalence, autonomie, capacité d'adaptation, me permettront d’exécuter la mission proposée.
11.

credits

released March 5, 2021

INSTITUT : Arnaud Dumatin, Emmanuel Mario, Nina Savary
Tous titres écrits & composés par Arnaud Dumatin
Sauf 7 par Arnaud Dumatin/Emmanuel Mario/Vincent Guyot
Réalisation & mixage : Emmanuel Mario
Tous instruments & arrangements : Arnaud Dumatin & Emmanuel Mario
Voix : Nina Savary
Synthétiseur sur 2, 7, 8, basse sur 8, guitare électrique sur 8 : Vincent Guyot
Tous titres enregistrés en 2019-2020 à la Bergerie – Caves & Paris
Mastering : Mike Grinser (Manmade Mastering – Berlin - Allemagne)
Photos : Elie Jorand
Portrait Institut : Philippe Lebruman
Graphisme : Alice Bosc

license

all rights reserved

tags

about

INSTITUT Paris, France

"L'effet waouh des zones côtières" // à paraitre le 05.03.2021 // www.facebook.com/INSTITUTmondial

contact / help

Contact INSTITUT

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

INSTITUT recommends:

If you like INSTITUT, you may also like: